cyanotypes

Aux balbutiements de la photographie, en 1842, le physicien, chimiste et astronome William Herschel invente le cyanotype, une photographie étonnante aux nuances bleutées.

C’est une technique qui demande du temps, celui de la prise de vue bien sûr, celui de la création du négatif, de la préparation du papier photosensible, des différents bains puis séchages… Essayer, recommencer, renoncer, transformer… C’est surtout une technique qui me permet de laisser une grande part au hasard.

À la lisière du temps…

Prises de vue d’aujourd’hui développées avec une technique ancienne, on ne sait pas toujours où l’on est, à quelle époque. Certaines images semblent être malgré elles anachroniques. Elles se font et se vivent comme un voyage, un voyage entre les temps.

À LA LISIÈRE… Là où d’achève la vie 

 

Extraits de la série Les Monts d’Arrée – septembre 2022 – Cyanotype technique mixte

 

 

 

À LA LISIÈRE…Là où s’achève la terre

 

Extraits de plusieurs séries issues de À la lisière… Là où s’achève la terre.
Cyanotype sur papier aquarelle

 

 

 

À LA LISIÈRE…Là où s’achève le temps

Extraits de plusieurs séries issues de À la lisière… Là où s’achève le temps. Natures mortes
Cyanotype sur papier aquarelle, bristol et techniques mixtes

À LA LISIÈRE…Là où s’achève L’été

Extraits de plusieurs séries issues de À la lisière…
Cyanotypes sur papier aquarelle, bristol et techniques mixtes

À LA LISIÈRE… Là où s’achève le souffle

Photogrammes. Cyanotype sur papier aquarelle